• sandracausse

Le stress et encore le stress ...

« Se mettre la rate au court-bouillon », « se faire de la bile », « des nœuds au ventre » … les expressions liées au stress sont pléthoriques. La réponse de l’organisme est toujours un peu la même : sous l’effet du stress, le corps décharge de l’adrénaline qui va booster nos organes. Tout l’organisme est poussé à la limite de la surchauffe, limite trop souvent atteinte de nos jours et dans le contexte actuel, pouvant ainsi nous faire « mourir de peur » …

Si le stress et les causes du stress sont toujours présents, le corps voit ses réserves d’énergie diminuer, ce qui donnera lieu à une fatigue persistante et de l’irritabilité. La répétition de la situation sur une longue durée aura pour conséquence l’épuisement, qui à son tour engendrera un vieillissement prématuré, une prise de poids, des insomnies…Le renouvellement cellulaire ralenti et les émonctoires engorgés, les maladies apparaissent : psoriasis, eczéma (peau), dépression (sphère psycho-émotionnelle), cancer…

En naturopathie, le stress est le facteur de déstabilisation psycho-physiologique majeur. Sachez cependant que la notion de stress est propre à chacun : ce n’est pas l’événement en lui-même qui est stressant, c’est plutôt la manière toute personnelle avec laquelle on aborde l’événement. Elle est donc très subjective. Lorsque 2 individus différents vivent une situation de vie difficile, on se rend compte que l’un se sentira très impacté par le stress alors que l’autre ne sera que très peu stressé. Il conviendra d’aider notre consultant à prendre conscience de cette notion et de l’aider à changer son regard sur ce qui lui occasionne du stress : les techniques comme la relaxation, la sophrologie, les exercices physiques… peuvent l’aider en ce sens, mais pas que : Le Naturopathe peut être le fil conducteur, l’élément déclencheur, grâce à son écoute et son non jugement. Une fois la confiance installée, le consultant peut alors se livrer et retrouver ce qu’il avait enfoui en lui jusqu’à s’en oublier et se perdre. Il pourra alors remettre en question sa vie, et trouver l’envie de changer, d’oser passer à l’action, de faire fi des interdits imposés par notre environnement. Parler, se livrer, s’écouter, écouter la petite voix qui lui indique ce qui est bon pour lui ou ce qui ne l’est pas ; apprendre à accepter qui il est, ce qu’il est avec ses forces et ses faiblesses, et demander de l’aide aux autres ; apprendre à accueillir chaque expérience plutôt que de rejeter ; retrouver la confiance en lui, avancer sans peurs et croyances limitantes ; laisser le passé au passé, regarder devant, avoir des projets, croire en l’avenir…Lâcher prise permettra de surmonter les freins aux passions. Toutes ces pensées positives pourront ainsi mettre à mal les blocages des facteurs de déstabilisation psycho-émotionnelle, et redonner de l’espoir, ramener à la vie comme une renaissance, raviver la flamme de la Force Vitale, et surtout ranimer l'harmonie intérieure.


20 vues